Archives

 

Du 23 au 30 mai 2016, le CEJA a pris part à l’Ecole des droits de l’homme  2016 co-organisé par l’Institut international des droits de l’homme et de la paix de Caen, Normandie (France) et le Musée canadien des droits de la Personne de Winipeg, Manitoba (Canada).  La formation, qui portrait sur les “ Droits culturels”, a été l’occasion pour le directeur exécutif du CEJA d’analyser la question de la Protection des biens culturels et celle de l’obligation de l’Etat de préserver l’identé culturelle des minorités.

En marge de la formation, le directeur exécutif a pu tenir des rencontres avec les responsables de certaines institutions, notamment:

  • M. Jonas Bochet et Catherine-Amélie Chassin, respectivement directeur et Secrétaire générale de l’Institut international des droits de l’homme et de la paix de Caen

 

  • Mme Lise Pinkos, Gestionnaire pédagogique adjointe du Musée canadien des droits de la Personne


Les discussions ont porté sur les interactions possibles entre les trois institutions, particulièrement l’organisation de l’Ecole des droits de l’homme en République Centrafricaine.

D’autres entretiens ont pu avoir lieu avec:

  • l’équipe du Centre des droits de l’homme de l’Université du Manitoba portant sur la publications d’articles dans la revue de l’Université et l’accès à la documentation spécifique au droit africain

 

  • La mission de coopération de l’Université francophone de St- Boniface sur des échanges d’enseignants


Plus d’informations sur l’Ecole de droits de l’homme sur le lien: http://ici.radio-canada.ca/regions/manitoba/2016/05/25/005-ecole-droits-personne-france-manitoba-musee-canadien.shtml

Événements du CEJA

Déclaration du CEJA

« Une Afrique bâtie sur le droit »

Nous, juristes africains, profondément préoccupés par la situation dramatique aux plans politique, économique et social dans laquelle vit la majorité des populations africaines alors que ce beau continent regorge d’immenses atouts humains et de ressources naturelles susceptibles de  combler tous les besoins  fondamentaux des peuples africains ;

Considérant que la patrimonialisation du pouvoir conduit à la mauvaise gouvernance et à la déliquescence des Etats africains tout en perpétuant l’ignorance des règles et valeurs tant universelles qu’africaines;

Lire plus >>>

CEJA - Espace Membres

CEJA - Restez informé sur l'actualité

Partenaires du CEJA... ICI >>>

--------     Centre d’Etudes Juridiques Africaines (CEJA)
Rue des Savoises 15
CH-1205 Genève
Tél: +41 (0) 76 594 73 88
@mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
--------               --------    

Contact

Webmail

S5 Box

Login